Immobilier – L’immobilier fait de nouveau trembler Wall Street

La dévaluation d’environ 19% des transactions de biens haut de gamme en 2007 a entraîné l’arrêt de 4489 agences et la disparition d’environ 14.500 postes.
Le total des transactions devrait sûrement toujours fléchir d’avantage.

Les propriétés ayant le plus la côte sont les habitations peu chers. Et pour optimiser ce genre d’action, il faudra encore plus privilégier les logements de taille faible.

Compte tenu de l’incertitude financière, de la progression des tarifs immobiliers et de la progression des demandes d’emprunts, les Romands doivent-ils concevoir l’acquisition d’un bien en cette période ?

En Suisse Romande, l’année passée, différents propriétaires ont véritablement pris la décision de mettre en vente leur logement ou leur domicile, ce qui déclenche une augmentation de 47% des surenchères relativement à octobre 2013. Des propriétés appartenant à de gens à l’aise financièrement.

Somptueuse vue sur l’océan, depuis ce logement positionné au 6éme étage sans monte-charge, qui utilise un accès direct au lac, et équipé d’une cuisine.

Montants quant à la location d’un logement dans le canton de Genève et du domaine de l’immobilier dans la région : Si le domaine de l’immobilier montre des indications de reprise avec une hausse des ventes, en l’occurence des logements vétustes, les clients ont le marché en main et négocient les tarifs au mieux.

Genève Immobilier met tout en oeuvre pour révéler, gracieusement, les meilleurs moyens convenables à ses mandataires et acquéreurs. Champion dans le domaine de l’immobilier de prestige Genevois, Antoine prend en compte à l’heure actuelle 23 agences dans le Genevois.

Les spécialistes de l’immmobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.