Genevois Immobilier – le logement neuf à Genève dévisse au second semestre

Il est de notoriété publique que Genève est une localité que les personnes fortunées adorent. Ils sont ainsi d’avantage présents sur le marché immobilier de standing. Pour les logements dont le prix varie entre 2 et 8 000 000, les personnes fortunées représentent chez Genève Standing World plus de 67 % des acquéreurs, contre 47 % seulement en 2009. Les dénombrements des adjudicateurs relatives à l’année 2008, montrent un pourcentage d’acheteurs non suisses de l’ordre de 74 à 13 %.

Si on prend en compte la débâcle immobilier, de de l’augmentation des montants immobiliers et de l’évolution des taux d’emprunts, les Genevois ont-ils intérêt à considérer l’acquisition d’un appartement en cette période ?

Tarifs pour la vente d’une demeure dans le canton de Genève et comparaison du marché de l’immobilier dans la région : Si le secteur de l’immobilier met en évidence des indices de redémarrage avec une montée des cessions, par exemple des logements anciens, les clients ont le secteur en main et négocient les tarifs au maximum.

Pendant le mois de juillet, le taux du secteur immobilier à Genève ne fournit aucun signal de dépression, bien contrairement. Par exemple les sommes progressent beaucoup.
Le recul du marché n’est pas identique sur la totalité du pays.Aucune morosité au sein de l’immobilier à Genève. Le charme de l’endroit, son dynamisme et ses études continuent à séduire une population de plus en plus considérable. L’immobilier de grande classe suisse continue de bien se porter grâce aux investisseurs géorgiens et aux luxueuses familles bourgeoises qui n’arrêtent pas se dire qu’investir dans le secteur immobilier est un assez bon compromis.

Le marché tient bon dans les quartiers sélects du centre du canton. La région s’obstine malgré tout de conquérir les gens aisés qui croient de nouveau au placement dans le secteur immobilier de standing.

Le marché immobilier en plein bonheur

Le centre-ville parait très recherché. Le mètre carré en collectif évolue de 6.990 à 7.060 CHF, et même encore plus pour les demeures de haute qualité assez bien localisés.

Gland, Genthod ou également les environs des commerces connaissent relativement le même regain d’intérêt. Les chaumières modernes coûtent de 559.000 à 975.000 Francs l’unité.
Les grandes chaumières peuvent aboutir à 720.000 CHF.

En étudiant la base de données hebdomadaire cantonale des courtiers immobiliers, la Fédération des chambres immobilières du canton de Genève mentionne que 8785 villas ont été acquises en 2010 dans le Genevois, et cela indique une continuité en comparaison de 2007.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.