Immobilier Genève – Pratiques abusives dans l’immobilier

Pas le moindre soupçon, l’an dernier aura été la période du recul pour l’immobilier de prestige. Selon l’expert du haut de gamme David Marc, la somme des accords a cédé de 32% pour les biens d’une importance importante.
Le commerce de l’immobilier haut de gamme dans le Genevois et dans la région lémanique s’est maintenu au 3ième mois 2012 conformément à l’agence Savoie Millenium mondial Realty.

Tout logiquement, le marché de l’immobilier de prestige dans le canton de Genève est aussi le plus éveillé de tous. « Le canton est sélectionnée par les acheteurs des pays de l’est », constate maître Jean Espinet.

Les demandeurs de plus en plus attentifs

Les habitations atteignant plus de 6.000.000 de francs s’entassent depuis deux ans dans les devantures des offices expertes dans l’immobilier de standing.

Le meneur à Genève du domaine immobilier de standing, avec plus de 64 succursales immobilières en France, a effectué un volume de transactions d’au moins 573.600.000 d’euros.

En étudiant la base de données annuelle nationale des agences immobilières, le club des agents immobiliers du canton de Genève explique que 6260 appartements ont été acquises en 2007 dans le canton de Genève, et cela dénote une constance en comparaison de 2007.

Le secteur traîne dans les zones chics du centre de la région. La région continue pourtant de conquérir les plus riches qui pensent toujours au placement dans le secteur immobilier de prestige.

Le domaine immobilier en crise

Le centre-ville semble fortement recherché. Le mètre carré en collectif oscille de 6.720 à 3.670 Francs Suisse, et même beaucoup plus pour les appartements de haut rang très bien exposés.

Nyon, Versoix et encore les abords de la gare subissent sensiblement le même rapport. Les villas conventionnelles représentent de 797.000 à 429.000 CHF l’unité.
Les généreuses chaumières peuvent aboutir à 720.000 CHF.

Cours de change rondement inférieurs à la normale, tarifs en dégradation de 24 à 33 % en deux semaines dans la région lémanique et les environs, les spécialistes du secteur sont tous d’accord : c’est maintenant qu’il faut acquérir.

En core plus de gens riches se séparent de leur appartement dans la capitale française dans le but de déménager au sein des contrées fiscalement plus gratifiantes. Ce qui fait régresser les cachet des biens immobiliers de qualité dans le genevois.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.