Genève Immobilier – Louer un appartement à Genève

Cours de change carrément bas, barèmes en diminution de 31 à 54 % en deux semaines dans le canton et autour, les spécialistes de l’immobilier sont unanimes : c’est le moment d’acquérir un bien.

Le marché immobilier en plein bonheur

Le coeur de Genève semble extrêmement prisé. Le mètre carré en collectif diffère de 5.220 à 5.760 CHF, même au-delà pour les demeures de haute assez bien situés.

Nyon, Versoix mais aussi les abords de la vieille ville subissent sensiblement le même regain d’intérêt. Les habitations traditionnelles représentent de 847.000 à 662.000 Francs .
Les spacieuses villas peuvent égaler 230.000 CHF.

Aucune accalmie au sein de l’immobilier à Genève. Le charme de l’endroit, son énergie et ses projets persistent à séduire une foule de plus en plus importante. L’immobilier de grande classe parisien parvient à bien se porter grâce aux clients des pays riches et grâce aux riches familles bourgeoises qui continuent à se dire qu’investir dans l’immobilier est un relativement bon compromis.

Les montants des charges des loyers ont été revus à la hausse infiniment plus doucement que l’inflation ces derniers mois, selon une recherche de Genève Immobilier. Ils ont d’ailleurs plusieurs fois baissé durant les changements de locataires, cependant la durée de vacances des propriétés s’allonge.

Dans un marché de l’immobilier pessimiste, bien vendre sa propriété ou son habitation est loin d’être une mince affaire : à quel montant vendre votre bien immobilier dans le canton de Genève.
Confier la vente d’une demeure à un spécialiste de l’immobilier est de même un témoignage de franchise et de sécurité.Notre maîtrise du secteur immobilier dans le canton de Genève et nos associés connaisseurs vous soumettent un confortable choix de villas à la vente avec vue sur le lac, esplanade, bassin ou tennis, dans des palais de qualité, protégées, avec des prestations distinguées. Le vendeur d’une maison prestigieux dans le canton de Genève a mis en vente sa villa pour 2,7 millions de dollars.

De la même manière, les compromis concernant des biens luxueux font un réveil magistral sur ce domaine, grâce l’arrivée d’investisseurs fortunés israéliens.

Si on prend en compte la difficulté économique, de la diminution des montants de l’immobilier et de la revalorisation des taux d’intérêt, les Suisses ont-ils intérêt à envisager l’acquisition d’un bien en cette période ?

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.