Genevois Immobilier – Les prix de l’immobilier ancien en baisse

Les propositions immobilières de luxe romands gardent la attrait. L’immobilier de standing a su résister à la crise économique.

Parmi un domaine de l’immobilier assez calme, vendre convenablement sa résidence ou son studio est loin d’être une facilité : à quel montant vendre votre bien immobilier dans la région de Genève.
Donner la transaction d’une propriété à un professionnel de l’immobilier est de même une marque de courage et de tranquillité.

Les annonces immobilières du Genevois

Toutes les offres d’immobilier pour trouver un bien sur Genève.
Venez découvrir toutes nos offres immobilières dans la région de Genève à la vente ou en location.

Depuis près de trois semestres, les cours du marché de l’immobilier dégringolent, même à s’élever à une performance historique au mois de mars. Effectivement, le cabinet fédéral de l’immobilier s’aperçoit que les tarifs du mois de août était à peu près de 6.47% pour les constructions neuves, contre 5.14% en mars 2013.

A Genève, le trimestre passé, de multiples vendeurs ont effectivement pris la décision de vendre leur maison ou leur chaumière, entraînant une hausse de 51% des surenchères par rapport à fevrier 2011. Des propriétés appartenant à de personnes riches.

Conçue pour s’agencer admirablement et esthétiquement avec la vitalité environnante, la propriété dispose d’une architecture moderne.

Les riches, on le sait, adorent la région de Genève.. Les étrangers sont donc de plus en plus présents sur le domaine immobilier de luxe. En ce qui concerne des biens immobiliers compris entre 4 et 5 000 000 de Francs, les grandes fortunes représentent chez Genève Mondial Swiss plus de 53 % des arrangements, contre 43 % seulement en 2008. Les comptes des officiers ministériels concernant l’année 2011, signalent un pourcentage d’acheteurs venus de l’étranger de l’ordre de 66 à 73 %.

Les spécialistes du secteur de l’immobilier d’entreprise, issus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.