Immobilier Genève – La baisse des prix se confirme

En ce qui concerne la nouvelle ordonnance de révision de l’immobilier, c’est le moment opportun pour s’offrir une habitation dans le Genevois. Avec le portail de l’immobilier Immobilier Genève, vous pourrez acquérir beaucoup de habitations mises en vente. Les propriétés sont modernes et répondent aux conditions de la norme basse consommation.

En prenant en compte la majorité des critères financiers (crise, expulsions…) tous les jours maintenuss dans le rouge, le domaine dans le canton de Genève ne peut compter sur une amélioration. Les dernières années montrent un montant relativement réduit de transactions, malgré des coûts qui résident en Suisse Romande parmi les moins importants. En moyenne, dans l’ancien se dévoile aussi comme le moins onéreux.

Pas de soupçon, l’année dernière aura été la période du retrait pour l’immobilier de standing. Selon l’expert du haut de gamme Aymeric Pape, la somme des transactions a décliné de 48% pour les biens d’une portée remarquable.
Le marché immobilier de grande classe en région Genevoise et en région vaudoise s’est maintenu au deuxième semestre 2012 selon le cabinet Léman East International Realty.

Les offres immobilières de grande classe dans le Genevois conservent la attrait. L’immobilier de haut standing a su contrer la crise européenne.Pensée pour s’harmoniser divinement et harmonieusement avec la qualité voisine, la maison dispose d’une architecture présente.

L’agent immobilier n’a pas à se contenter de remanier la définition séduisante qui peut être écrite par le marchand , il doit avoir un avis examinateur sur l’annonce. A tout moment du dossier, le spécialiste immobilier est la personne à croire qui a l’obligation de vous éviter des anxiétés futiles.

Montants par rapport à la mise en vente d’une demeure dans la région de Genève et du secteur de l’immobilier Suisse : Si le secteur de l’immobilier offre des annonces de recrudescence avec une augmentation des contrats, en l’occurence des appartements anciens, les acheteurs ont le domaine et négocient les estimations au paroxysme.

Avec 31 à près de 44 % d’ententes comptabilisées en 2011, mais des tarifs qui restent réguliers dans le Genevois, sans conteste, Genève ne craint pas la crise !
« Dans le domaine de l’immobilier, nous sommes revenus à un niveau de tarifs post crise et la reprise qui avait commencé dans le Genevois depuis 2008 s’est confirmée depuis 2009 », précise Me Gilbert Herbert, familier des questions immobilières à la Cour nationale des notaires.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.