Immobilier – La chute des prix dans l’immobilier s’accélère à Genève

En se basant sur les indications pécuniaires (crise, expulsions…) ordinairement arrêtés dans le rouge, le domaine de l’immobilier dans le canton de Genève ne peut aspirer à une accalmie. Les derniers mois assurent un nombre relativement insignifiant de transactions, au mépris des sommes qui résident dans le canton de Genève avec les plus réduits. Dans la majorité des cas, les surfaces dans l’ancien aussi parmi le moins onéreux.

Un confort fastueux harmonisé à votre mode de vie et à vos envies.

Depuis près de deux années, les intérêts du marché de l’immobilier dégringolent, jusqu’à atteindre une performance historique ce dernier mois de novembre. Assurément, le syndicat de l’immobilier note que les cours du mois de septembre est en moyenne à 7.19% pour l’immobilier de prestige, contre 5.70% en mars 2009.

La mezzanine individuelle et les immenses baies vitrées laissent entrer dans votre salle de bains en marbre la splendeur naturelle.

Si on en croit la base de données annuelle Genevoise des courtiers immobiliers, la Fédération des agences immobilières de Genève signale que 7455 propriétés résidentielles ont été vendues en 2013 dans la région genevoise, et cela révèle une solidité comparé 20l’année d’avant.

Dans un domaine immobilier assez calme, vendre de belle manière sa demeure ou son loft est loin d’être une mince affaire : à combien vendre votre bien immobilier dans le canton de Genève.
Mandater la mise en vente d’une villa à un expert de l’immobilier est de même un témoignage de franchise et de sécurité.

Au cas où on tient à louer un appartement dans le canton via une régie, il est important de penser à quelques frais. Certains de ces dépenses sont confirmées, néanmoins quelques uns peuvent être abusives.

En règle générale le prix au mètre carré à Suresnes est de 5 080 Francspar mètre carré, avec des tarifs qui peuvent atteindre 5 780 €/m², au regard des quartiers. Les zones les plus renommés, qui sont donc les plus exorbitants, sont le centre-ville, Cornavin ou Bel-Air.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.