Annonces Genève Immobilier – L’immobilier fait de nouveau trembler Wall Street

Tout logiquement, le marché immobilier de qualité de Genève est également le moins productif de tous. « La région est sélectionnée par les acquéreurs étrangers », observe maître Romain Delage.

Depuis près de trois mois, les barèmes du marché immobilier chutent, même à toucher un record mémorable ces derniers jours de avril. Assurément, l’association des agents immobiliers de Genève reconnaît que les tarifs du mois de octobre était en moyenne à 5.18% pour l’ancien, contre 3.97% en novembre 2010.

Aujourd’hui les montants du secteur immobilier avancent nettement plus longtemps et le nouveau bénéficiaire aura à s’armer de patience.

Dans le canton de Genève, la semaine dernière, de multiples propriétaires ont en réalité vendu leur demeure ou leur domicile, ce qui entraîne une majoration de 64% des transactions par rapport à août 2010. Des propriétés appartenant à de gens à l’aise financièrement.Selon l’étude statistique quotidienne cantonale des compagnies immobilières, la Fédération des agents immobiliers du canton annonce que 5839 propriétés ont trouvé preneur en 2010 dans le canton de Genève, et cela suppose une continuité en comparaison de 2007.

En juin, les tarifs du secteur immobilier dans le Genevois ne fournit pas un indice de malaise, bien en revanche. Aussi les sommes augmentent intensément.
La diminution du secteur n’est pas de même nature sur la totalité du pays.

En plein dans le marasme économique, de l’évolution des montants immobiliers et de l’évolution des taux d’intérêt, les habitants de Genève devraient-ils envisager l’acquisition d’un appartement en ce moment ?Quoi qu’il en soit, Genève est une cité qui appâte d’avantage de gens. Le domaine de l’emploi y est en progression, l’offre de loisirs demeure, et les commerces sont accessibles. Le domaine immobilier dans la région est plutôt équilibré.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.