Genève Immobilier – L’effondrement des mises en chantier de logements neufs

Quand on souhaite louer un appartement dans le canton de Genève via un agent immobilier, il faut prévoir un certain nombre de frais. Une partie de ces dépenses sont admises, néanmoins certains semblent être abusifs.

Les spécialistes du secteur de l’immobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».Pensée pour s’assortir idéalement et harmonieusement avec la campagne avoisinante, l’appartement possède une décoration contemporaine.

Tarif concernant la vente d’un appartement dans la région de Genève et compte rendu du domaine de l’immobilier dans la région : Si le secteur immobilier affiche des annonces de reprise avec une élévation des cessions, par exemple des appartements anciens, les usagers ont le marché en main et négocient les tarifs au summum.

En prenant en compte la majorité des marqueurs économiques (licenciements, évictions…) encore bloqués dans un état incertain, le domaine immobilier ne peut présumer une amélioration. Les derniers jours corroborent un chiffre plutôt médiocre de ventes, avec des estimations qui restent dans le Genevois avec les moins exagérés. Le plus couramment, les surfaces concernant l’immobilier haut de gamme se dévoile aussi parmi le plus réalisable.

L’immobilier dans le Genevois tire parti des anxiétés concernant à la conjoncture et à la crise bancaire.

Le secteur immobilier en pleine extase

Le coeur de Genève est fortement prisé. Le mètre carré en collectif oscille de 2.180 à 1.230 Francs, et même vraiment plus pour les logements de haut standing plutôt bien localisés.

Lausanne, Montreux et également les parages de la vieille ville connaissent relativement le même regain d’intérêt. Les propriétés classiques représentent de 757.000 à 835.000 Francs .
Les spacieuses chaumières peuvent réaliser 220.000 CHF.

Avec 34 à 45 % d’ententes répertoriées en 2012, par contre des prix qui se maintiennent invariables dans la ville, pas de doute, le canton de Genève tient la tête !
« Dans le secteur immobilier, nous sommes revenus à un niveau de loyers d’avant rupture et la révision qui avait commencé en Suisse Romande depuis 2008 s’est confirmée après 2007 », précise Me Jacques Herbert, coutumier de l’immobilier à la Chambre cantonale des députés.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.