Genève Immobilier – L’effondrement des mises en chantier de logements neufs

Somptueuse propriété Geneva Beauvoir (zone Bechet) avec sauna parée d’un jardin d’acclimatation de 3760 mètres carrés. Living avec splendide cheminée. Equipement Home Cinéma. Majestueuse Cuisine. Espace de travail au RDC. Une suite parentale avec superbe jaccuzi.Le domaine de l’immobilier de standing Suisse tire avantage des peurs touchant à la hausse des prix et à la crise européenne.Si on prend en compte la récession immobilière, de la revalorisation des prix de l’immobilier et de l’évolution des taux d’intérêt, les Suisses doivent-ils considérer l’acquisition d’un logement en cette période ?

Les loyers ont été majorés largement moins rapidement que l’inflation les mois derniers, à en croire le rapport de l’immobilier de Genève. Ils ont même fréquemment perdu au moment des alternances de locataires, cependant la période de vacations des logements s’est accrue.

Les acquéreurs milliardaires du Qatar ou de Russie, épris de capital Genevois, ont de quoi prendre du bien. Les villas de luxe se précipitent dans les offices expertes après quelques années notablement amorphe.

Taux de change extrêmement bas, taxes en déclin de 29 à 40 % en 2 ans dans le Genevois et et même un peu partout, les agents immobiliers sont unanimes : c’est maintenant qu’il faut acheter.

Le secteur immobilier en crise

Le secteur centre est assez couru. Le mètre carré en collectif évolue de 5.680 à 1.690 CHF, même beaucoup plus pour les appartements de haut standing relativement bien placés.

Nyon, Genthod ou encore les abords des commerces offrent approximativement le même regain d’intérêt. Les chaumières traditionnelles valent de 655.000 à 534.000 CHF l’unité.
Les volumineuses habitations peuvent égaler 440.000 CHF.Toutes les offres de vente d’appartements à Genève. Tout pour obtenir un appartement en vente, appartement en location dans le canton de Genève.

Advertisements
This entry was posted in Immobilier Genève. Bookmark the permalink.